The Many Faces of the Vox Populii

Bonjour,

Sous ce nom évocateur se cache une autre de mes envies de longue date, celle de représenter une frange discrète et pourtant innombrable de l’Imperium: les civils!

Allant de paire avec mon envie de créer à la fois une table de jeu évocatrice, rappelant les illustrations qu’on peut trouver dans le livre de règles de la V3 et la V4, dans les bouquins d’Inquisitor et Mordheim, et celle de créer des parties narratives plus proches d’un jeu de rôle, cette nouvelle direction est surtout un prétexte pour bricoler des figurines plus en dehors du monde guerrier et militaire – mais en restant dans une certaine violence, c’est du Grim Darkness tout de même – et continuer d’explorer un monde qui me fascine, jusqu’à l’obsession chuchoteraient quelques voix dans ma tête.

Quelques inquisiteurs qui rôdent parmi eux incognito, des trafiquants et autres cultes du chaos chargés de les corrompre sont aussi prévus, voir même entamés!.. Tout un programme!

Après un étalage de tant d’ambitions démesurées, voici deux photos de personnages qui trainent sur mon étagère depuis un moment, attendant le bon moment pour être peintes:  un libraire croulant sous des textes labyrinthiques et abscons, accompagné par son servo-crâne mal assortit à la quantité de parchemins inflammables qu’il doit côtoyer, ainsi qu’un gueux amoindrit, probablement victime de l’écroulement de son conapt après tel ou tel conflit. Lui n’est pas désarmé pour autant, on pourra imaginer que l’âge l’aura doté d’une paranoïa bienvenue dans cet univers.

 

1 2 3 4

 

1 2 3 4 5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *